Police Science : Newsletter
2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 |
158, décembre 2012 | 157 | 156 | 155 | 154 | 153 | 152 | 151 | 150 | 149 | 148
La newsletter sciences policières est le fruit de la coopération entre TC Team Consult, Genève/Zurich (CH), Freiburg i. Br. (D) www.tc-teamconsult.com et la chaire de criminologie et sciences policières de l’Université de Bochum (Prof. Dr. Thomas Feltes) http://www.kriminologie.ruhr-uni-bochum.de/ et des programmes de la maîtrise Kriminologie und Polizeiwissenschaft et Criminal Justice, Governance and Police Science l' Ruhr-Universität Bochum
 

Police Science : Newsletter N. 158, décembre 2012

La Police Science : Newsletter est le fruit de la coopération entre TC Team Consult, Genève/Zurich (CH), Freiburg i. Br. (D) et la chaire de criminologie et sciences policières de l’Université de Bochum (Prof. Dr. Thomas Feltes). La version html est disponible à l’adresse www.polizei-newsletter.de. Les anciens numéros peuvent également y être consultés. De plus, le site offre la possibilité de s’y abonner en langue allemande, anglaise, espagnole ou française.
A cause du format de la PNL il est possible que dans certains cas, les liens des adresses Internet plus longues soient réalignés. Pour avoir accès à ces sites Internet, il faut copier l’adresse manuellement dans votre browser. En faisant cela on peut assembler les différentes parties de l’adresse.

1. Pétition « la police a besoin de la recherche »
2. Vidéos : David Weisburd sur la relation entre la police et la recherche
3. Sur l'utilisation des tasers dans la police australienne
4. Un outil de statistique informe sur les arrestations aux Etats-Unis
5. Brochure d'information sur le sujet de l'abus d'alcool par les mineurs
6. Programme d'Interpol « Intégrité dans le sport »
7. Délinquance en Suisse : Baisse de la violence domestique, augmentation des cas de violence grave
8. Appel à contributions : Série de conférences « Comparative Research into Policing »

1. Pétition « la police a besoin de la recherche »
La police a besoin de la recherche. Ceci est la thèse centrale d'une pétition actuelle des « chercheurs en sciences policières et des agents de police qui observent avec inquiétude que l'importance des sciences policières n'est pas suffisamment valorisée dans les polices et les ministères de l'intérieur, et que les possibilités de la recherche dans les écoles supérieures et les académies de police sont nettement améliorables. […] La police a besoin de la recherche pour une identification claire de sa mission, pour un accomplissement de qualité de cette mission et en adéquation avec les ressources disponibles ainsi que pour la compréhension de la transformation de la société et des problèmes de sécurité et d'interprétation de l'importance de la police qui y sont liés. » Vous trouvez la source et plus d'information sur la pétition sur : http://www.empirische-polizeiforschung.de/resolution.php

2. Vidéos : David Weisburd sur la relation entre la police et la recherche
Une recherche scientifique et indépendante n'est pas toujours bien reçue par la police. Ce sont surtout les syndicats de la police qui invoquent souvent un manque de temps et de lien direct avec la pratique pour se distancer des projets de recherche et parfois même des résultats de la recherche. Mais qui consulterait un médecin qui n'est pas intéressé dans une recherche scientifique et indépendante ? Cette question provocatrice est posée par le criminologue américano-israélien David Weisburd dans le cadre d'une présentation dans laquelle il aborde la relation entre la police et la recherche d'une manière critique. Vous trouvez la présentation sur : http://www.youtube.com/watch?v=P8DY-W2ymJ8

3. Sur l'utilisation des tasers dans la police australienne
L’ombudsman de la police australienne a présenté un nouveau rapport sur l'utilisation des tasers (pistolet à impulsion électronique). Le rapport montre que l'utilisation des tasers dans la police australienne a pour l’instant augmenté d'une manière rapide. En 2008 il y a avait une moyenne de 31 cas d'utilisation par mois. En 2010 ce nombre est monté à 84. Cependant, l'utilisation inflationniste a été reconnue et elle a été réduite à 67 cas par mois grâce à des mesures d'entraînement et d'éducation. En plus de nombreuses statistiques sur l'utilisation de tasers, le rapport contient aussi des informations sur les règles actuelles d'intervention et d’affectation ainsi que sur les mesures d'entraînement pour les agents de police. Vous trouvez le rapport en ligne sur : http://www.ombo.nsw.gov.au/__data/assets/pdf_file/0004/6970/SR_Taser_Report_Oct2012_web.pdf

4. Un outil de statistique informe sur les arrestations aux Etats-Unis
Le « Bureau of Justice Statistics » américain (BJS) offre sur son site d'Internet un moyen interactif pour la création de tableaux et de statistiques. Le « Arrest Data Analysis Tool » permet de générer des données statistiques diverses et des diagrammes sur les arrestations par la police aux Etats-Unis. L’outil contient des donnés depuis 1980 et prend en compte non seulement les variables sociodémographiques des détenus mais aussi le délit qui a été la cause de l’arrestation. L’outil est facile à utiliser et vous le trouvez sur  http://www.bjs.gov/index.cfm?ty=datool&surl=/arrests/index.cfm

5. Brochure d'information sur le sujet de l'abus d'alcool par les mineurs
Le « Office of Juvenile Justice and Delinquency Prevention » (OJJDP) américain a publié une brochure dense sur le sujet de l'abus d'alcool par les mineurs. Le document fait référence à la situation aux Etats-Unis, mais il contient aussi plusieurs indications générales sur la gestion de l'abus d'alcool par les mineurs. Le document montre qu'une réaction mesurée et une approche commune du service de l'assistance sociale, de la justice et des associations permettent les meilleurs résultats. Vous trouvez la brochure sur : http://www.ojjdp.gov/pubs/237147.pdf

6. Programme d'Interpol « Intégrité dans le sport »
Depuis environ un an, Interpol a mis en place un programme pour la lutte contre la corruption et le crime organisé dans le football. Le programme, qui est organisé en coopération avec la FIFA, s’adresse entre autres aux arbitres et aux jeunes joueurs. A l'aide d’explications et de formations, ce projet a comme objectif d’identifier plus rapidement et d’empêcher les tentatives de corruption et de manipulation des matches. Des experts de plusieurs pays, qui se sont réunis à Singapour en novembre 2012, travaillent à la recherche et au développement de mesures appropriées. Vous trouvez plus d'information sur le programme « intégrité dans le sport » d'Interpol sur : http://www.interpol.int/Crime-areas/Corruption/Integrity-in-Sport.
De plus, vous trouvez des documents sur la conférence à Singapour sur : http://www.interpol.int/News-and-media/News-media-releases/2012/PR097

7. Délinquance en Suisse : Baisse de la violence domestique, augmentation des cas de violence grave
L’office fédéral de la statistique (OFS) a publié une évaluation spéciale de la statistique policière de la criminalité. Selon le rapport, le nombre de cas de violence domestique enregistrés par la police a diminué de 7,3% entre 2009 et 2011. « Cependant, les différents crimes de violence physique grave font exception, comme les homicides (+16,5%) et les lésions corporelles graves (27,3%). Plus de la moitié des infractions se produisent au sein des couples. Les femmes et les personnes étrangères sont plus souvent concernées par la violence domestique. » Vous trouvez le document sur :
http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/news/publikationen.html?publicationID=4989

8. Appel à contributions : Série de conférences « Comparative Research into Policing »
La « Hochschule für Wirtschaft und Recht Berlin » (HWR) organise, en coopération avec le Centre français d’études sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP) et le « Institut für Sicherheits- und Präventionsforschung Hamburg » (ISIP) une série de conférences sous le titre « Comparative Research into Policing ». La première conférence traitera le sujet « Coopération internationale dans les polices européennes » et aura lieu du 22 au 23 février 2013 à Berlin. Vous pouvez proposer des contributions, malgré le premier délai, jusqu’à la mi-décembre. Vous trouvez plus d’information sur le série et la conférence à Berlin sur : http://gern-cnrs.com/PDF/2012%20Call%20for%20Papers%20Comparative%20Research%20Policing.pdf